Traitements des rougeurs au laser vasculaire

Imprimer    |    Suggérer à un ami    |    GALERIE D'IMAGES    |    GALERIE  DE VIDÉOS
Prénom de votre ami :      E.mail de votre ami :
Votre prénom : Un petit commentaire :
Laser vasculaire

Quel est le principe du traitement ?

Le but du traitement est de provoquer la destruction ciblée des vaisseaux sanguins augmentés en taille et en nombre. On utilise essentiellement 3 types de laser : le laser KTP 532nm, le laser à colorant pulsé et le laser cynergy à 2 longueurs d’onde Nd Yag 1064mm et 595mm. Les lasers provoquent la destruction des vaisseaux capillaires dilatés, sans altération de la surface de la peau, donc sans cicatrice.
Le traitement nécessite plusieurs séances, avec un intervalle minimal de 4 à 8 semaines entre chaque passage sur la même zone. Le nombre des séances dépend de la densité de la couperose et de sa surface. Seule une consultation préalable nous permettra de déterminer le nombre approximatif de séances qui seront nécessaires et d'établir un devis par séance.

Quels en sont les bénéfices ?

3 à 5 séances sur la même zone sont généralement suffisantes pour obtenir une disparition des plus gros vaisseaux (télangiectasies) et une bonne atténuation, voire une disparition du fond rouge (érythrose). L'action sur les "flushs" (rougissements brutaux et transitoires) est plus modérée mais réelle. L'effet favorable obtenu dans la grande majorité des cas n'étant pas toujours définitif, des séances d'entretien peuvent s'avérer utiles.

Avant

Comment se déroule le traitement ?

La séance : la durée de la séance est variable selon l'étendue de la zone à traiter. A l'aide d'une pièce à main, l'ensemble de la surface à traiter est balayée par le faisceau lumineux. Même si les impacts du laser sont désagréables, l'anesthésie locale n'est pas souhaitable car elle provoquerait des modifications réflexes de la peau, préjudiciables au traitement (vasoconstriction).


Les suites : une rougeur (érythème), un gonflement (oedème), des petites croûtes sont habituels et régressent en 3 à 10 jours. Avec un laser à colorant pulsé, de petits hématomes peuvent persister 5 à 10 jours. La technologie Laser cynergy permet de traiter en limitant les effets secondaires.
Des soins locaux par pulvérisation d'eau thermale et application de crème apaisante seront prescrits pendant quelques jours. Une protection solaire (écran total) est impérative dans les suites du traitement.

Risques / Effets secondaires

A distance, il existe un risque faible de séquelles : hypopigmentation qui s'atténuent spontanément avec le temps et hyperpigmentation favorisée par les expositions solaires. Des cicatrices ont été décrits (atrophiques, scléreuses, hypertrophiques) mais elles sont devenues exceptionnelles avec les techniques actuelles.

Quelles contre-indications ?

Lors d’une consultation préalable obligatoire, votre dermatologue définira les contre-indications.

Créé le Samedi, 28 Août 2010 17:59
Dernière modification le Jeudi, 08 Décembre 2011 17:32
Partage social

GALERIE D'IMAGES

Laser couperose et rougeurs à Nice Dr Roux et Zakaria dermatologuesLaser couperose et rougeurs à Nice Dr Roux et Zakaria dermatologuesLaser couperose et rougeurs à Nice Dr Roux et Zakaria dermatologuesLaser couperose et rougeurs à Nice Dr Roux et Zakaria dermatologuesLaser couperose et rougeurs à Nice Dr Roux et Zakaria dermatologues

GALERIE  DE VIDÉOS

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.